Този сайт използва "бисквитки" (cookies) за своята ефективност. Продължавайки напред, Вие сe съгласявате с нашата Защита на личните данни

Georgi Borissov

Georgi Borissov est né à Sofia, Bulgarie, le 17 juillet 1950. Il fait ses études secondaires au Lycée français de Sofia (1969) et ses études supérieures à l’Institut de lettres  Maxime Gorki  de Moscou (1974). Il est rédacteur au journal  Literaturen Front  (1976-1981), directeur de la section  Prose littéraire et documentaire  de la maison d’édition  Profizdat  (1986 -1989) et producteur au département  Littérature et documentaires  de la télévision nationale bulgare (1992 - 1993). De 1981, année de la fondation de la revue  Fakel , jusqu’à 1990 il est son vice rédacteur en chef et depuis 1990 son rédacteur en chef. Il est fondateur et directeur des éditions  Fakel  (1991-1995) et  Fakel Express  (1995). De 2003 à 2007 il est Président du jury du prix littéraire  Hélikon . De 2009  à 2016 il est directeur de la programmation du Théâtre national de Sofia  Ivan Vazov .

Les Editions Fakel Express ont lancé en partenariat avec la maison d’édition Janet 45, la collection Nouvelle prose, avec l’objectif de présenter au public bulgare en traduction des auteurs russes contemporains, sélectionnés et édités par Georgi Borissov. Des œuvres incontournables d’écrivains tels que Vassili Grossman, Vassili Axionov, Sergeï Dovlatov, Vladimir Voïnovitch, Yuz Aleshkovsky, Yuri Mamleev, Viktor Erofeev, Evgeni Popov, Anatoli Koroliov, Sacha Sokolov, Edouard Limonov, Lioudmila Oulitskaïa et Mikhaïl Chichkine font partie de cette collection.

Poète, il est auteur des recueils de poèmes :

Midi, quelque part au début (По пладне някъде в началото, 1977) ;

Laissez le faire (Оставете човека, 1981) ;

Portes (Врати, 1986) ;

L’Etranger (Пришълец, 1992) ;

Le Dieu vivant (Живият бог, 1997) ;

Carthage (Картаген, 2000) ;

Trois heures pile (Точно в три, 2008) ;

Ce que la liberté m’a dit (Какво ми каза свободата/ Что мне сказала свобода), volume bilingue en deux parties contenant  des poèmes de poètes russes traduits par lui  et ses poèmes traduits par des poètes russes de renom (2012, Moscou, Centre du Livre Roudomino) ;

Rien  (Нищо, 2015) ;

Et on sent la mer (И замирисва на море, 2019) ;  

Sortie du sommeil (Излизане от съня, 2020).

Son recueil de prose Le train arrêté (Откаченият вагон) est publié en 2021.

Georgi Borissov est également l’auteur d’un grand nombre d’œuvres de prose documentaire et romanesque dont  Hiatus (Хиатус) avec  Anatolii  Koroliov  (2007,  2022), ainsi que  d’essais et de critique littéraire. Ses entretiens avec des écrivains et poètes  (Boulat Okoudjava, Youri Nagibine,  Evtouchenko, Maria Rozanova et Andrei Siniavski, Dmitri Prigov, Vladimir Boukovski, Yuz Alechkovski, Vladimir Charov, Viktor Erofeev, Evgeni Popov, Anatoli Koroliov, Mikhaïl Chichkine, Sergei Gandlevski, Zachar Prilepinе, Youri Androukhovytch, et plus récemment Patrick Ourzhednik,  Matei Visniec, Grégoire Délacourt, Yasmina Réza) ont été publiés dans des magazines littéraires de renom.

Ses poèmes ont été traduits dans nombre de langues européennes et ont été inclus dans les anthologies de poésie bulgare les plus importantes parues en France, aux Etats-Unis, au Royaume Uni, en Allemagne, en Russie, en Macédoine, en Turquie, etc.

Il est également traducteur de poètes russes, français et américains parmi lesquels A. Pouchkine, A. Blok, V. Khlebnikov, D. Harms, K. Simonov, M. Svetlov, A. Voznessenski, E. Evtouchenko, Y. Kuznezov, J. Brodsky, Y. Aleshkovsky .

Georgi Borissov a participé à de nombreux festivals et rencontres littéraires internationaux, dont INTERLIT’82 (Cologne, RFA), L’Express littéraire 2000, Les rencontres internationales des écrivains européens (Erevan 2001), le Festival international de poésie de Struga (Macédoine, 2003), la Conférence du Danube sur l’art et la culture (Belgrade, 2003), le Festival international de poésie  La Clef d’or  (Smederevo, Serbie, 2004) la 4ème Rencontre internationale sur la traduction, la publication et la mise en scène de pièces de théâtre (Villeneuve-lès-Avignon, France,  2006),  Le printemps des Balkans  -  journées de la culture bulgare (Normandie, 2006), le 1er Festival international en plein air de Moscou (2006), la troisième édition du Festival de poésie russo-géorgienne : A la recherche de la toison d’or (Géorgie, 2009).

En 2009 il a été l’invité d’honneur du Salon du livre à Moscou et en 2019  au Salon du livre à Paris.

 

Distinctions:

Le prix  Vladimir Bashev  pour le meilleur premier livre de poésie (1977) ;

Le grand prix littéraire  Chaîne d’or  du journal Trud (1999) ;

Le prix national  Ivan Nikolov  pour le meilleur livre de poésie (2001) ;

Le prix  Slaveikov  pour poème lyrique (2007) ;

Le prix national  Milosh Ziapkov pour le meilleur livre (2009) ;

La médaille du jubilée de Pierre 1er de Russie, attribuée par  l’Agence fédérale de la presse et de la communication de masse de Russie (2009) ;

Le prix du Ministère de la culture bulgare  Siècle d’or   (2013) ;

Le Prix international  de la Fédération de Russie et de la Fondation de Boris Eltsine  Ruskaïa Premia  pour  sa contribution à la sauvegarde et le développement des traditions russes à l’extérieur de frontières de la Russie  (2015) ;

La Couronne d’Orphée pour contribution exceptionnelle à la poésie contemporaine bulgare  (2021) ;

Le grand prix Peroto ( La Plume ) pour la contribution de son œuvre poétique à la culture bulgare (2021).

Commander un livre

Phone + 359 884 090 065
email: fakelex@tea.bg

Conditions générales
Защита на личните данни
Contacts

11Ploshtad Slavekov
Sofia, 1000
Bulgaria